Le semis sous châssis

Si vous voulez profiter de fruits, de légumes et de belles fleurs avant le mois d’août, il est recommandé de ne pas attendre la fin des gelées pour semer. Notre astuce : les semer au chaud, sous châssis.

Le châssis, serre miniature dans votre jardin ou sur votre balcon  

Le châssis ressemble à un coffre, fermé par un couvercle en bois et en verre, ou recouvert d’un plastique transparent. La lumière passe par le couvercle transparent pour maintenir vos semis au chaud.

Le châssis permet de réaliser les premières cultures avant les saisons chaudes et de les garder à l’abri des intempéries, des limaces et des insectes.

Créez votre châssis vous-même

Si vous ne voulez pas investir dans un châssis professionnel avec éclairage automatique, sachez qu’il est simple de créer son propre châssis.

  1. La structure du châssis est en bois. Vous pouvez aussi la bâtir en brique ou en pierre.
  2. Le plus important est que le soleil puisse passer par la toiture au travers de vitres en verre ou d’un plastique transparent. Une ancienne porte fenêtre fait aussi très bien l’affaire.
  3. L’inclinaison de la toiture doit être suffisante pour assurer une bonne pénétration de la lumière et faire s’écouler l’eau de pluie, sans qu’elle entre dans le châssis.
  4. Pour sa taille, tout dépend de l’espace dont vous disposez dans votre jardin ou sur votre balcon. Le seul impératif : le châssis doit être suffisamment large pour que vous puissiez  jardiner sans soucis.
  5. Pour un semis réussi, la chaleur sous châssis doit avoisiner les 25°C. Pour cela, vous pouvez installer un câble chauffant électrique. Autre technique : confectionnez une couche chaude. Il faudra repiquer les plantes sur une surface plus grande. L’écart de température ne doit pas être trop grand. La couche chaude est constituée de fumier de cheval frais recouvert d’un mélange de terre. La fermentation du fumier va dégager une forte chaleur durant 2 à 5 semaines.
  6. Pour l’emplacement : favorisez un endroit en plein soleil et protégé des vents.
  7. Enfin, pour maintenir vos semences bien au chaud, n’hésitez pas à recouvrir votre châssis de paillasson ou d’anciennes chutes de moquette durant les nuits froides ou en période de gel. Et s’il fait chaud la journée, n’hésitez pas à ouvrir le châssis pour l’aérer.

  

A quelles périodes semer mes graines ?

Les périodes de semis diffèrent selon les espèces.

  • Les plantes exotiques sont semées sous châssis à la fin de l’hiver.
  • Les plantes annuelles semi-rustiques, qui ne supportent pas les gelées, sont semées de février à avril.
  • Les plantes annuelles rustiques peuvent être semées à partir de mars pour les moins fragiles et jusque début juin pour les autres.
  • Les plantes bisannuelles se sèment en été jusqu’en automne.

Le saviez-vous ?

Toutes les graines sont chez Willemse ! Et ce, depuis 50 ans...

5 884
1 Star2 Stars3 Stars
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>